A PROXIMITE

Le plus grand objet surréaliste du monde
Inauguré en 1974, le Théâtre-musée Dalí a été construit sur les vestiges de l’ancien Théâtre municipal de Figueres ; il est considéré comme la dernière grande œuvre de Salvador Dalí. Tout y a été conçu et pensé par l’artiste, dont le souci était d’offrir au visiteur une véritable expérience : une immersion dans son monde fascinant et unique.

La collection du Théâtre-musée Dalí permet au spectateur d’embrasser toute la trajectoire artistique de Salvador Dalí (1904-1989) au travers du plus large éventail d’œuvres qui soit. En parcourir les salles, c’est aller de ses premières expériences artistiques aux œuvres de la fin de sa vie, en passant par le surréalisme, la mystique nucléaire et la passion pour les sciences.

La visite du musée constitue une occasion unique d’observer, vivre et jouir de l’œuvre et de la pensée d’un génie. Comme Dalí lui-même l’a expliqué : « Il est évident qu’il existe d’autres mondes, c’est certain, mais je l’ai dit à maintes reprises, ces autres mondes se trouvent dans le nôtre, ils résident sur la terre et plus précisément au centre de la coupole du Musée Dalí, où se trouve tout le nouveau monde insoupçonné et hallucinant du surréalisme ».

Origine et création

L’embryon du projet du Théâtre-musée est à dater du début des années 60. Ramon Guardiola, alors maire de Figueres, prie Salvador Dalí de faire don d’une œuvre au Musée de l’Empordà. La réponse de Dalí ne se fait pas attendre ; à Figueres, il offrira non pas une œuvre, mais un musée tout entier :

« Où donc, sinon dans ma propre ville, ce qui est le plus extravagant et le plus solide de mon œuvre doit-il être conservé, où sinon ? Le Théâtre municipal, ce qui en restait, m’a semblé très approprié et pour trois raisons : la première, parce que je suis un peintre éminemment théâtral ; la seconde, parce que le théâtre se trouve juste devant l’église où j’ai été baptisé ; et la troisième, parce que c’est précisément dans la salle du vestibule du théâtre que j’ai fait ma première exposition de peinture. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *